Page 9 - Quintessence Magazine N°4
P. 9

Q : ALEXANDRE BLOCH, VOUS ÊTES UN JEUNE CHEF D'ORCHESTRE, QUELLE VISION AVEZ-VOUS DE LA MUSIQUE CLASSIQUE ET CONTEMPORAINE AUJOURD'HUI ?
Q : ALEXANDRE BLOCH, AS A YOUNG CONDUCTOR, WHAT IS YOUR VISION OF CLASSICAL AND CONTEMPORARY MUSIC TODAY?
AB : La musique doit vivre avec son temps. On écoute, j'écoute plusieurs sortes de musiques très di érentes. Elles cohabitent, s'in uencent, s'imbriquent... La musique classique, dans son interprétation, dans son tempo, est in uen- cée par d'autres musiques, par des
modes... Tout comme elle-même nourrit d'autres musiques. Elle voyage comme nous voyageons nous-mêmes...
AB : Music must strive to move forward. We listen, I listen to many different kinds of music. They coexist, influence, interlock. Classi- cal music, in its interpretation and in its tempo, is influenced by other music and by fashion... just as it feeds into other forms of music. It travels as we ourselves travel.
Q : NOTRE RAPPORT À LA MUSIQUE, NOTAMMENT CLASSIQUE A-T-IL CHANGÉ ?
Q : HAS OUR RELATIONSHIP TO MUSIC, ESPECIALLY CLASSICAL MUSIC, CHANGED?
AB : Il y a 50 ans, venir au concert était un moment très codé, très empreint, c'était un moment important, parta- gé, de la vie sociale... S'il y a une di érence marquante avec aujourd'hui, c'est le rapport aux autres qui se fait plus individualiste, plus distant. Venir à un concert, entrer dans cette immense salle, être au milieu de tant de gens, pen- dant plus de deux heures souvent... Est devenu quelque chose de moins "naturel", de moins évident, d'intimidant pour beaucoup.
AB : Fifty years ago, going to a concert was a heavily charged, coded occasion that was an important shared moment in one’s social life... If there is a one big difference with today, it is in the relationship with others - it is more individualistic, more distant. Coming to a concert, going into this huge room, being in the midst of so many people, often for more than two hours, has become a less "natural", less obvious thing to do, and is intimidating for many people.
 QUINTESSENCE | N°4 | 9
Ugo Ponte©onl
PORTRAIT | PORTRAIT























































































   7   8   9   10   11