Page 11 - Quintessence Magazine N°4
P. 11

Q : VOUS POURSUIVEZ AINSI LES INITIATIVES ET LES VALEURS PORTÉES PAR L'ONL ?
Q : ARE YOU PURSUING THE INITIATIVES AND VALUES
OF THE ONL?
AB : Tout à fait, ces valeurs m'ont séduit. Sortir ce qu'on appelle la "grande musique" de ses cadres habituels pour aller à la rencontre de nouveaux publics. Jouer dans le milieu carcéral, aller à la rencontre des associations caritatives, partager ces moments avec des personnes en situation de handicap... C'est essentiel. Important. Je veux aussi arriver à faire comprendre ce qu'est un orchestre. Montrer les coulisses, "l'arrière-cuisine", en ouvrant aussi les répétitions au grand public... Qu'il voit, qu'il entende comment se fait tout le cheminement, le travail de chacun, du musicien au tech- nicien. Un orchestre est une micro-société où chacun avec ses di érences, son caractère, ses a nités, ce qu'il aime ou n'aime pas, doit arriver à une note ultime d'harmonie
AB : Absolutely, these values appeal to me; taking what we call "great music" out of its usual place and going out to meet new audiences. Playing in a prison environment, going to meet charities, sharing these moments with people with disabilities ... This is essential. It’s important. I also want to help people understand what an orchestra is. To show them what goes on behind the scenes, backstage, by opening rehearsals to
the general public ... So that they can see and hear how everything is done, what each individual contributes, from the musicians to the technicians. An orchestra is a society in miniature where each individual with his parti- cular differences, character, affinities, his likes and dislikes, must come to- gether in an ultimate act of harmony.
Q : PARLEZ-NOUS DU PUBLIC DE LILLE, QU'A-T-IL DE PARTICULIER ?
Q : TELL US ABOUT THE AUDIENCES IN LILLE. WHAT IS SPECIAL ABOUT THEM?
AB : Ce qui m'a frappé, c'est la popularité, l'engouement pour l'orchestre de Lille que l'on considère comme un bien commun, un véritable patrimoine. Tout le monde le connaît même s'il n'y est jamais entré... Il y a un attachement authentique à l'ONL. Le public à Lille est un public très réceptif, vraiment ouvert à des musiques très di érentes y compris la musique contem- poraine qui est pourtant souvent jugée plus di cile d'accès. AB : What has struck me is the enthusiasm for and the popularity of the Lille orchestra which is considered as a common good, a real part of their heritage. Everyone has heard of it even if they have never been... There is a genuine attachment to the ONL. The public in Lille is a very receptive audience, really open to very different music including contemporary music which is often considered more difficult to access.
 QUINTESSENCE | N°4 | 11
Ugo Ponte©onl
PORTRAIT | PORTRAIT























































































   9   10   11   12   13