Page 22 - Quintessence Magazine N°3
P. 22

  On le doit à Louis XV, puis Napoléon Ier et surtout Napoléon III. Avec l’Impératrice Eugénie son épouse, il donne du lustre à cette résidence royale de style néoclas- sique. Dès 1856, la Cour y passe une partie de l’automne et les fameuses « Séries », de grandes fêtes fastueuses, amènent ici des centaines d’illustres invités. La visite est un véritable voyage dans le temps à travers les Appartements de l’Empereur et de l’Impératrice, la salle des colonnes, la galerie de bal, ou encore la salle des tapisseries de chasse de Louis XV. Immenses, les lieux accueillent également deux musées passionnants. Celui du Second Empire et de l’Impératrice, et celui du la Voiture et du tourisme. On embarque dans l’histoire de la locomotion routière à travers 170 véhicules, des élégantes berlines du 18e siècle, jusqu’au premières voitures électriques.
We owe all of this to Napoleon I and in particular Napoleon III who with his wife, Eugenie, brought a certain cachet to this royal residence with its neoclassical style. From 1856, the court would spend part of its autumn here and the famous ‘Series’, sumptuous feasts, attracted hundreds of illustrious guests. Visiting the palace is to travel back in time, through the apartments that belonged to the Emperor and his Empress, the columns room, the ball gallery or the room containing Louis XV hunting tapestries. It is an immense place, housing two fascinating museums; the museum of the Second Empire and its Empress and the museum of cars and tourism. The latter transports us across the history of locomotion via 170 vehicles, from elegant berlins dating to the 18th century to the first electric cars.
         QUINTESSENCE | N°3 | 22
© CD
© CD






























































































   20   21   22   23   24