Page 13 - Quintessence Magazine N°2
P. 13

    Calais fut capitale mondiale de la dentelle mécanique dans les années 30. Et compte, vers 1870, 580 fabriques faisant travailler plus de 20 000 personnes. Cette histoire dentellière se déroule aujourd’hui au sein de l’usine Boulart. En 2009, s’ouvre une nouvelle page pour ce vestige industriel du quartier Saint-Pierre. La longue façade en verres sérigraphiés aux motifs des cartons Jacquart, repensée par les architectes Alain Moatti et Henri Rivière donne une légèreté incroyable à l’ensemble. Sur 2 500 m2, ce temple de la dentelle dévoile les savoir-faire, les techniques, l’histoire économique et sociale, les secrets de fabrication, mais aussi les aspects les plus contemporains de la dentelle de Calais. La muséographie combine subtilement archives, démonstrations et créations contemporaines. L’histoire est passionnante, depuis la dentelle à la main du 16e siècle jusqu’à l’aventure industrielle démarrée en 1816 grâce à d’au- dacieux ouvriers anglais venus implanter ici des métiers à fabriquer le tulle. Au second étage, vibrez à l’unisson du "tac à tac" infernal des métiers Leavers grâce à la reconstitution d’une chaîne d’atelier.
Calais was the world capital of mechanised lacemaking in the 1930s. And from 1870, there were 580 factories, employing more than 20,000 people. The lacemaking story continues today in the Boulart factory. In 2009, a new chapter began in this old industrial building in the Saint-Pierre district. The long glass facade patterned with the motifs of Jacquart boxes, redesigned by the architects Alain Moatti and Henri Rivière gives an incredible lightness to the space. This 2,500 m2 temple to lace shows off the skills, techniques, economic and social history, manufacturing secrets, and also the most contemporary aspects of Calais lacemaking. The museum subtly combines archives, demonstrations and contemporary designs. It is a fascinating story, from the handmade lace of the 16th century to the industrialisation which began in 1816 thanks to the daring English workers who came to Calais to make tulle. The second floor vibrates to the ‘tic-tac’ sound of the noisy leavers’ looms in a reconstructed workshop.
          QUINTESSENCE | N°2 | 13
© F.Kleinefenn
UNE VILLE, UNE ESCAPADE | A CITY, A GETAWAY






























































































   11   12   13   14   15